Sept thèses erronées sur l’Amérique latine ou Comment décoloniser les sciences humaines – Rodolfo Stavenhagen

pdf

L’ouvrage de R. Stavenhagen est constitué du regroupement de cinq textes critiques, publiés entre 1966 et 1971 par l’auteur, remettant en cause certaines idées amplement diffusées et véhiculées à l’égard de l’Amérique Latine, et plus précisément, concernant les causes du « sous développement » du continent latino américain. Réunies dans cet ouvrage, ces études critiques sont formulées sur la base de «sept thèses erronées sur l’Amérique Latine», que l’auteur s’apprêtera à démentir dans le premier chapitre, en expliquant que ces thèses masquent d’autres réalités sociales de l’Amérique Latine. L’auteur dénonce le fait que les sciences humaines produites en Amérique Latine aient été, pendant longtemps et dans une certaine mesure encore aujourd’hui, subordonnées aux sciences humaines de l’Occident, de la société dominante, imposant dés lors des idées biaisées sur l’Amérique Latine, et pourtant véhiculées au sein même du continent latino-américain, par les sciences humaines latino-américaines elles mêmes. Stavenhagen parle ainsi de « dépendance intellectuelle et culturelle ». La colonisation a véhiculé une certaine vision des colonisés, et a induit en eux une auto-perception de leur être en tant que colonisé, devant nécessairement se développer en calquant l’exemple des sociétés « jadis » colonisatrices.

Leave a Reply